Services des PCDVIH

Matériel

Les PCDVIH doivent pouvoir compter sur des fournitures et du matériel fiables (consommables), qu’il s’agisse de kits de dépistage ou de brochures d’information. Cette section traite des achats et de l’élimination des déchets.

Point Votre PCDVIH met-il les éléments suivants en œuvre? Existe-t-il une norme, une directive, un plan, une politique, une procédure, un contrat ou un accord standard? Est-il adapté au contexte local? Le déroulement est-il celui escompté? Action
Kits de dépistage et autres consommables
Description

Description

Les kits de dépistage sont des dispositifs médicaux jetables utilisés pour un dépistage rapide du VIH utilisant du liquide oral ou des échantillons sanguins. D’autres consommables peuvent inclure des bistouris et des tubes de phlébotomie (prélèvement sanguin) utilisés pour le prélèvement d’échantillons sanguins dans le cadre d’un dépistage lent en laboratoire.

 

Recommandation

Recommandation

Il est recommandé d’instaurer une certaine routine pour les commandes, le stockage, l’utilisation et l’élimination des kits de dépistage, ainsi que tout autre matériel régulièrement utilisé par le PCDVIH (consommables), notamment les gants en caoutchoucs, etc.

Modèle: Formulaire de gestion des stocks

 

Adaptation

Adaptation

Le type de kits de dépistage et leur date d’expiration, le mécanisme d’approvisionnement mis en place ainsi que les installations de stockage disponibles influenceront votre système de gestion de stocks pour les consommables.

Options permettant de réduire les coûts:

  • Commande en gros via les hôpitaux ou autres fournisseurs de kits de dépistage.
  • Convention de mécénat professionnel avec des fabricants.

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

La question sept des Grilles d’auto-évaluation du projet Euro HIV EDAT est spécifiquement axée sur l’assurance qualité encadrant le processus de dépistage. L’utilité et l’acceptabilité du kit de dépistage utilisé, de même que le prix et le système de gestion des stocks peuvent influencer régulièrement l’amélioration de la qualité.

Vous pouvez intégrer des questions sur la satisfaction quant au test et la procédure requise dans le cadre du dépistage dans une enquête adressée aux usagers. Leur facilité d’emploi du point de vue des employés pourrait se retrouver à l’ordre du jour de réunions du personnel ou d’activités plus officielles visant à l’amélioration de la qualité.

Vous pouvez recourir à des méthodes telles que l’Évaluation rapide, le Groupe de discussion ou le Registre de Demandes et Réclamations du PQD (Développement participatif de la qualité) pour collecter le retour d’information auprès des utilisateurs des services, ou encore le Groupe de travail guidé pour travailler avec le personnel et les volontaires.

Pour accéder à cet outil et aux indications d’utilisation, voir le site www.qualityaction.eu.

 

 

Plan d’action

Plan d’action

Ce plan d’action vous aide à travailler directement sur les éléments identifiés comme prioritaires (champs jaune et/ou rouge dans la checklist). Veuillez énumérer les actions les plus précises possibles. Vous pouvez télécharger vos plans d’action finis pour chaque section sous la forme d’un document Excel (xlsx) et l’imprimer ultérieurement. Les plans d’action constituent la base pour poursuivre votre planification, votre mise en œuvre et votre évaluation.

Le plan d’action montre une suite d’étapes à suivre ou d’activités à accomplir pour qu’une stratégie réussisse. Le plan d’action comporte quatre éléments majeurs: (1) Quelles sont les actions qui seront mises en place (tâches spécifiques), (2) A qui en incombera la responsabilité, (3) Quand (calendrier), et (4) qui en assurera le suivi.


→ Copier au plan d'action
Contrôle de l’infection et élimination des déchets
Description

Description

Le contrôle des infections concerne la transmission des infections au sein d’un environnement médical. Il inclut notamment l’hygiène/le lavage des mains, le nettoyage, la désinfection, la stérilisation ainsi que l’élimination des déchets.

 

Recommandation

Recommandation

Les procédures médicales invasives, notamment le prélèvement d’échantillons sanguins dans le cadre d’un dépistage, nécessitent le respect de précautions standard imposées par l’OMS pour le contrôle des infections et l’hygiène. Il ne s’agit pas d’une tâche complexe vu la nature jetable des kits de dépistage, mais elle doit être prise au sérieux et l’ensemble du personnel doit se sentir concerné par le contrôle des infections.

Vous pouvez résumer les tâches nécessaires dans des procédures simplifiées et faciles à suivre, définissant des consignes à respecter, notamment le lavage des mains, la fréquence de nettoyage, les désinfectants ainsi que les produits d’entretien.

Modèle: Plan de contrôle des infections

Les déchets biologiques et contondants des procédures médicales, notamment les kits de prélèvement sanguin pour le dépistage, doivent être éliminés conformément aux réglementations locales. Vous pouvez faire appel à des entreprises professionnelles d’élimination de déchets qui mettront à votre disposition des conteneurs spécifiques et se chargeront de la récupération des déchets biologiques et contondants pour une élimination conforme à la loi en vigueur.

 

Adaptation

Adaptation

Des précautions standard sont incontournables, mais certaines réglementations locales spécifiques concernant le contrôle des infections ainsi que le nettoyage des locaux pourraient être d’application aux endroits où sont effectués des tests de dépistage du VIH.

Les procédures du PCDVIH doivent refléter toutes les réglementations locales pertinentes. Cela inclut le travail de proximité (hors-les-murs) ainsi que les unités mobiles de dépistage.

Options permettant de réduire les coûts:

  • Partager les dispositions prises en matière d’élimination des déchets avec des organisations partenaires, par exemple des hôpitaux ou des cliniques.
  • Recourir à des tests ne nécessitant aucune procédure d’élimination de déchets spécifique.

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

L’aide-mémoire de l’OMS sur les précautions standard peut faire office de checklist pour l’assurance qualité appliquée au contrôle des infections et à l’élimination des déchets si vous voulez l’intégrer dans les activités courantes pour l’amélioration de la qualité dans le cadre du PCDVIH.

La question sept des Grilles d’auto-évaluation du projet Euro HIV EDAT est spécifiquement axée sur l’assurance qualité encadrant le processus de dépistage.

 


→ Copier au plan d'action
Préservatifs
Description

Description

Les préservatifs et les lubrifiants sont des moyens de protection indispensables utilisés par la communauté HSH. Le matériel d’injection stérile comprend des aiguilles stériles, des seringues, des tampons désinfectants, des filtres d’eau stériles et tout autre matériel, utilisés les Usagers de drogues par voie intraveineuse. D’autres instruments pour un usage de drogue plus sûr, par exemple les pailles ou les tuyaux utilisés pour fumer, varient selon les modes d’administration pratiqués par les usagers (par ex., en cas de chemsex, ou sexe sous l’influence de la drogue).

 

Recommandation

Recommandation

Distribuer des préservatifs et des lubrifiants gratuitement constitue une pratique courante des interventions communautaires de prévention du VIH ciblant la communauté HSH. Proposer un matériel d’injection stérile aux usagers de drogues par voie intraveineuse constitue l’un des fondements visant à réduire ce fléau (complété par l’accès à un traitement de substitution aux opiacés).

Proposer des préservatifs et des lubrifiants gratuitement aux usagers HSH accédant aux PCDVIH s’avère indispensable pour un comportement sexuel plus sûr. Parce que les PCDVIH servent rarement une population clé unique et que certains HSH sont également des usagers de drogues par voie intraveineuse (UD), notamment, le contexte de « chemsex » (usage de drogues pendant les relations sexuelles), vous pouvez envisager de proposer du matériel d’injection stérile dans le cadre de votre PCDVIH.

Une discussion approfondie sur les interventions de prévention ciblant la communauté HSH

Informations détaillées sur la limitation des risques affectant les usagers de drogues par voie intraveineuse

 

Adaptation

Adaptation

Le contexte local exercera une influence considérable sur le type de service proposé par les PCDVIH dans le cadre de leurs activités. Il conviendra de tenir compte de la ou des populations clés et de ses/leurs préférences, des réglementations locales et de la disponibilité de préservatifs. Il est important de savoir quels services sont essentiels et réalisables, et pourraient être ajoutés par la suite.

Options permettant de réduire les coûts:

  • Combiner les commandes avec d’autres prestataires.
  • Conventions de mécénat.

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

Les outils Succeed et QIP contiennent des sections consacrées à la définition de la population clé et des interventions en matière de prévention. L’outil PIQA est axé sur la limitation des risques et il peut servir à garantir que les services proposés en ce sens aux usagers de drogues par voie intraveineuse respectent les normes minimales en termes de qualité.

Vous pouvez vous servir des instructions étape par étape contenues dans des méthodes telles que l’Évaluation rapide, le groupe de discussion ou le Registre de Demandes et Réclamations du PQD (Développement participatif de la qualité) pour collecter le retour d’information des utilisateurs des services, ou encore le Groupe de travail guidé pour travailler avec le personnel et les volontaires.

Pour consulter ces outils et les indications d’utilisation, voir le site www.qualityaction.eu.

 


→ Copier au plan d'action
Matériel d’injection stérile
Description

Description

Les préservatifs et les lubrifiants sont des moyens de protection indispensables utilisés par la communauté HSH. Le matériel d’injection stérile comprend des aiguilles stériles, des seringues, des tampons désinfectants, des filtres d’eau stériles et tout autre matériel, utilisés les Usagers de drogues par voie intraveineuse. D’autres instruments pour un usage de drogue plus sûr, par exemple les pailles ou les tuyaux utilisés pour fumer, varient selon les modes d’administration pratiqués par les usagers (par ex., en cas de chemsex, ou sexe sous l’influence de la drogue).

 

Recommandation

Recommandation

Distribuer des préservatifs et des lubrifiants gratuitement constitue une pratique courante des interventions communautaires de prévention du VIH ciblant la communauté HSH. Proposer un matériel d’injection stérile aux usagers de drogues par voie intraveineuse constitue l’un des fondements visant à réduire ce fléau (complété par l’accès à un traitement de substitution aux opiacés).

Proposer des préservatifs et des lubrifiants gratuitement aux usagers HSH accédant aux PCDVIH s’avère indispensable pour un comportement sexuel plus sûr. Parce que les PCDVIH servent rarement une population clé unique et que certains HSH sont également des usagers de drogues par voie intraveineuse (UD), notamment, le contexte de « chemsex » (usage de drogues pendant les relations sexuelles), vous pouvez envisager de proposer du matériel d’injection stérile dans le cadre de votre PCDVIH.

Une discussion approfondie sur les interventions de prévention ciblant la communauté HSH

Informations détaillées sur la limitation des risques affectant les usagers de drogues par voie intraveineuse

 

Adaptation

Adaptation

Le contexte local exercera une influence considérable sur le type de service proposé par les PCDVIH dans le cadre de leurs activités. Il conviendra de tenir compte de la ou des populations clés et de ses/leurs préférences, des réglementations locales et de la disponibilité de préservatifs. Il est important de savoir quels services sont essentiels et réalisables, et pourraient être ajoutés par la suite.

Options permettant de réduire les coûts:

  • Combiner les commandes avec d’autres prestataires.
  • Conventions de mécénat.

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

Les outils Succeed et QIP contiennent des sections consacrées à la définition de la population clé et des interventions en matière de prévention. L’outil PIQA est axé sur la limitation des risques et il peut servir à garantir que les services proposés en ce sens aux usagers de drogues par voie intraveineuse respectent les normes minimales en termes de qualité.

Vous pouvez vous servir des instructions étape par étape contenues dans des méthodes telles que l’Évaluation rapide, le groupe de discussion ou le Registre de Demandes et Réclamations du PQD (Développement participatif de la qualité) pour collecter le retour d’information des utilisateurs des services, ou encore le Groupe de travail guidé pour travailler avec le personnel et les volontaires.

Pour consulter ces outils et les indications d’utilisation, voir le site www.qualityaction.eu.

 


→ Copier au plan d'action
Matériel d’information
Description

Description

Le matériel d’information se présente sous la forme de prospectus, de brochures, de dépliants publicitaires, de cartes postales, de magazines et autres documents pouvant être emportés par les usagers. Les informations en ligne sont couvertes dans la section consacrée à la communication.

 

Recommandation

Recommandation

Participer à un PCDVIH pour être dépisté constitue souvent le moment idéal pour les HSH de s’informer sur les dernières mises à jour concernant le virus, la santé sexuelle et le bien-être. Le temps d’attente représente une bonne opportunité de proposer des informations aux formats variés.

Des informations imprimées pouvant être emportées discrètement par les usagers peuvent susciter leur intérêt, par exemple des cartes postales, des cartes de visite avec l’adresse de sites Internet, etc.

 

Adaptation

Adaptation

Les informations de première nécessité portent sur les PCDVIH, et contiennent des données de contact et les heures d’ouverture, des renseignements sur les services connexes (par exemple, les organisations communautaires, les centres de counseling, les médecins, les hôpitaux, etc.) D’autres renseignements, par exemple sur des thèmes spécifiques (par exemple, les IST, la consommation de drogue/le Chemsex, une réduction des risques sexuels, le TPE, la PrEP, les hépatites, la santé mentale, etc.) peuvent compléter la liste selon les besoins de la population clé et la disponibilité dans les langues pratiquées localement.

Options permettant de réduire les coûts:

  • Distribution de matériel d’information existant publié par d’autres organisations.
  • Publication d’informations détaillées sur votre site Internet/votre profil sur les médias sociaux et impression de cartes de visite avec uniquement l’adresse.

Voir également la section consacrée à la communication pour plus de détails.

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

L’outil d’amélioration de la qualité QIP revu par l’évaluateur contient une section sur l’information et la communication.

Pour trouver les méthodes qui impliqueront la population clé dans la sélection des thèmes et du matériel d’information, par exemple sur la manière de gérer des groupes de discussion, consulter le référentiel de l’outil de Développement participatif de la qualité (PQD).

Ces outils sont disponibles sur www.qualityaction.eu.

 


→ Copier au plan d'action
Print Checklist

Plan d'action

Services des PCDVIH
Matériel
PointQuelles sont les actions qui seront mises en place?À qui en incombera la responsabilité?Quand?Qui en assurera le suivi?
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Print Action Plan