Contexte opérationnel

Viabilité et durabilité financières

Habituellement, les services d’un PCDVIH en Europe reposent sur la combinaison de différentes sources de financement. Il peut s’agir d’organisations importantes avec un financement public à long terme, d’autres sur le court terme et/ou de parrainages (mécénat) du secteur privé. Par ailleurs, la confiance témoignée à l’égard d’un fournisseur de services se bâtit sur la continuité. Un service fiable et continu est essentiel au développement d’une réputation auprès de la population clé, et augmente ainsi son champ d’action.

La viabilité et la durabilité financières constituent des préoccupations permanentes pour la plupart des ONG, notamment les PCDVIH. Si la direction et le conseil d’administration adoptent une attitude positive et optimiste face à la durabilité du financement en affichant leur détermination à obtenir des fonds, la motivation et le moral de chacun n’en seront que renforcés.

La question douze des Grilles d’auto-évaluation du projet Euro HIV EDAT est principalement axée sur l’intégration du PCDVIH dans les services communautaires et sanitaires pour une durabilité accrue.

 

Obtenez un aperçu de différents points de contrôle en Europe dans notre vidéo de l’atelier de Ljubljana:

Sous-titres russes inclus / Включая российские субтитры

Point Votre PCDVIH met-il les éléments suivants en œuvre? Existe-t-il une norme, une directive, un plan, une politique, une procédure, un contrat ou un accord standard? Est-il adapté au contexte local? Le déroulement est-il celui escompté? Action
Sources de financement publiques/privées/subventions de recherche
Description

Description

Le financement public désigne le soutien financier des gouvernements et les financements privés proviennent d’entreprises commerciales. Les subventions de recherche proviennent de sources publiques, privées ou d’ONG (notamment, de fondations), mais elles sont liées à des projets de recherche.

 


Recommandation


Recommandation

Il est rare que des systèmes de santé financent intégralement les services d’un PCDVIH si d’autres options de dépistage du VIH sont déjà disponibles, même si elles n’ont pas pu toucher les populations clés. Le financement public peut atteindre les PCDVIH via des allocations octroyées à des ONG travaillant dans le domaine de la prévention du VIH ou sous la forme de projets pilotes spéciaux, ou de programmes complémentaires.

Certaines entreprises privées, notamment celles qui vendent des traitements ou des tests de dépistage du VIH, ou d’autres produits connexes, ont un intérêt commercial (n’excluant pas nécessairement toute motivation humanitaire) à établir un diagnostic précoce du plus grand nombre d’infections par VIH possible. Elles représentent par conséquent une importante source de financement pour les PCDVIH et elles peuvent fournir des kits de dépistage du VIH, gratuitement ou à prix réduit. Elles constituent en général une source de financement intéressante pour le déploiement des services d’un PCDVIH.

Les frais d’adhésion et les dons offerts par la population clé, de même que les « amis et partisans » de l’organisation, par exemple dans le cadre d’événements de collecte de fonds, peuvent engendrer une source de revenus supplémentaire. Certaines organisations comptent une fonction dédiée, qu’elle soit occupée par un bénévole, un salarié ou un contractuel et dont le but est de collecter des fonds.

Les projets de recherche reposant sur le dépistage du VIH ainsi que d’autres données démographiques et épidémiologiques collectées sur les populations clés peuvent intégrer les nouveaux services d’un PCDVIH (par ex., l’outreach) dans la conception de la recherche ou soutenir des services existants.

À l’exception de quelques rares subsides, dons ou dotations, le financement externe s’accompagne habituellement de critères, de conditions, d’attente, d’obligations et d’exigences en matière de rapports.

Lorsque vous déterminerez l’option de financement vers laquelle vous penchez, ou les conditions que vous pourrez accepter, tenez compte des éléments suivants:

  • La compatibilité avec les principes et les valeurs : les conditions de financement soutiendront-elles la cause principale du PCDVIH (par ex., l’implication communautaire)?
  • L’acceptabilité : les conditions de financement seront-elles acceptables pour la population clé (par ex., la collecte de données requise par un financement de recherche)?
  • Les responsabilités et les exigences en matière de rapports : le PCDVIH a-t-il la capacité de satisfaire aux obligations et aux exigences en matière de rapports propres aux financements ?
  • Les co-contributions : le PCDVIH possède-t-il la capacité financière de contribuer à un cofinancement s’il s’agit d’une condition incontournable?
  • La compatibilité transversale des sources de financement: une source de financement du PCDVIH en exclut-elle d’autres (par ex., certaines conditions d’octroi excluent le mécénat d’une entreprise, ou le permettent uniquement partiellement dans le cadre du financement global du projet).

Le tableau suivant recense les sources de financement et les compare selon les montants, la période de financement et les efforts bureaucratiques y afférents. À noter que les valeurs attribuées sont relatives l’une par rapport à l’autre, et elles reposent sur l’expérience collective des opérateurs de PCDVIH à travers l’Europe.

Tableau de comparaison des sources de financement

 

Adaptation

Adaptation

Les besoins locaux et le contexte influencent la manière dont les initiatives individuelles du PCDVIH développent les ressources financières. Les structures de gouvernance (par exemple, les conseils d’administration, les comités de direction) doivent peser les avantages et les inconvénients éventuels.

  • Pour démontrer la viabilité et les bienfaits d’un PCDVIH, des conditions de financement à court terme ou restrictives sont acceptables sur le court terme.
  • Un manque de soutien en termes de politiques ou des réglementations restrictives peuvent transformer un projet pilote fondé sur la recherche en option viable.
  • Si les politiques locales sont hostiles, des sources de financement internationales peuvent s’avérer utiles.

Les inconvénients de dispositions restrictives en matière de financement peuvent se gérer comme suit:

  • En utilisant les délais initiaux du projet pour développer les preuves nécessaires à un financement plus durable (documentation et analyse de données).
  • En impliquant la population clé dans le processus de prise de décision.
  • En développant une gamme de sources de financement complémentaire visant à limiter la dépendance.

Options d’activités low-cost (à moindre coût):

  • Déterminer le niveau de financement minimum et élaborer un plan élémentaire visant à conserver les services principaux en période de stress financier (par exemple, avec les volontaires, les appuis en nature de laboratoires, la diffusion du projet plutôt que son confinement sur un site permanent, le partage des locaux, etc.).
  • Mettre en pratique une approche collaborative permettant à une équipe de travailler conjointement pour lever des fonds.
  • Les membres de l’équipe jouissant d’autres sources de revenus peuvent être à même d’apporter leur contribution en l’absence de financement.
  • L’équilibre entre le volontariat et le travail rémunéré dépend du contexte local (sentiment d’urgence, besoins, passion, niveau de spécialisation).

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

Nombreux sont les outils structurés visant à l’amélioration de la qualité intégrant des sections consacrées aux ressources financières (par exemple, QIP ou Succeed, disponibles sur www.qualityaction.eu). Des guides étape par étape sur les méthodes participatives impliquant les populations clés dans les processus de prise de décision sont contenus dans l’outil PQD (Développement participatif de la qualité, également disponible sur www.qualityaction.eu).

 

Plan d’action

Plan d’action

Ce plan d’action vous aide à travailler directement sur les éléments identifiés comme prioritaires (champs jaune et/ou rouge dans la checklist). Veuillez énumérer les actions les plus précises possibles. Vous pouvez télécharger vos plans d’action finis pour chaque section sous la forme d’un document Excel (xlsx) et l’imprimer ultérieurement. Les plans d’action constituent la base pour poursuivre votre planification, votre mise en œuvre et votre évaluation.

Le plan d’action montre une suite d’étapes à suivre ou d’activités à accomplir pour qu’une stratégie réussisse. Le plan d’action comporte quatre éléments majeurs: (1) Quelles sont les actions qui seront mises en place (tâches spécifiques), (2) A qui en incombera la responsabilité, (3) Quand (calendrier), et (4) qui en assurera le suivi.


→ Copier au plan d'action
Frais de viabilité
Description

Description

Les frais que facture un PCDVIH aux usagers pour le dépistage afin de rester financièrement viable.

 


Recommandation


Recommandation

En général, les directives ainsi que les recommandations politiques en termes de dépistage indiquent que les tests VIH gratuits s’avéreraient les plus intéressants, en particulier au sein des populations vulnérables à risque plus élevé. Néanmoins, dans de nombreux pays, le dépistage gratuit du VIH n’est pas largement répandu, et même si les PCDVIH demandent une somme symbolique pour rester viables, il n’en demeure pas moins qu’il reste une option de dépistage relativement bon marché pour la population HSH.

Si les usagers comprennent la structuration ainsi que la justification du coût imposé par un PCDVIH, il leur sera plus facile de l’accepter et de se faire dépister. Certains PCDVIH expliquent aux usagers que le paiement est facultatif, mais que cela pourrait permettre à d’autres personnes de se faire dépister alors qu’elles n’en auraient autrement pas les moyens.

 

Adaptation

Adaptation

Définir un coût de viabilité permet de mettre en équilibre les exigences financières nécessaires au fonctionnement du service en maximisant l’accès des personnes davantage à risque. De nombreux facteurs interviennent lorsqu’il s’agit d’adapter le coût au contexte local:

  • La gestion des coûts du PCDVIH.
  • La répartition du revenu et les moyens de la population clé et des sous-groupes.
  • La répercussion des coûts sur le plan local assimilée à un obstacle au dépistage.

L’objectif est d’établir un coût qui ne freinerait pas le dépistage, mais contribuerait à la viabilité du service. Imposer des coûts supérieurs irait à l’encontre de la facilitation d’accès à cette option de dépistage. D’autres sources de financement peuvent s’avérer nécessaires en vue de limiter suffisamment les coûts.

Voici quelques options appliquées par les PCDVIH:

  • Le test ELISA (si remboursé par l’assurance maladie) est proposé gratuitement et permet des résultats rapides moyennant une contribution.
  • Le PCDVIH pourrait procéder à un recouvrement des coûts facturés ou inclure une surtaxe qui permettrait aux populations disposant de moyens limités d’être dépistées gratuitement. Cette initiative se traduit par un appel lancé aux personnes disposant de moyens plus importants.
  • Des boîtes de dons placées en vue. Veillez à ce que ces boîtes contiennent systématiquement de l’argent, et utilisez par exemple, une boîte transparente. En effet, cette initiative encourage d’autres dons (par ex., un donateur potentiel voyant un billet de 5 ou 20 euros, sera enclin à donner la même somme, s’il est en mesure de le faire).

 

Amélioration de la qualité

Amélioration de la qualité

Nombreux sont les outils structurés pour l’amélioration de la qualité intégrant des sections consacrées à la viabilité financière et la sûreté du financement (par exemple, QIP ou Succeed, disponibles sur www.qualityaction.eu). Si le PCDVIH facture un coût de viabilité, inviter les usagers à communiquer leur ressentis quant à l’importance du prix dans leur décision de se faire dépister, constitue une démarche essentielle. Des guides étape par étape sur les méthodes participatives visant à collecter le retour d’information sont contenues dans l’outil PQD (Développement participatif de la qualité, également disponible sur www.qualityaction.eu).

 


→ Copier au plan d'action
Print Checklist

Plan d'action

Contexte opérationnel
Viabilité et durabilité financières
PointQuelles sont les actions qui seront mises en place?À qui en incombera la responsabilité?Quand?Qui en assurera le suivi?
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Veuillez copier votre article dans la liste ci-dessus
Print Action Plan